Partout en France, les bibliothèques et médiathèques du XXIème siècle sont désormais conçues comme de véritables lieux de vie et d’animation culturelle.

À ce titre, la CCSPN souhaite offrir à chacun la possibilité de bénéficier d’espaces culturels accessibles, ouverts plus largement, proposant des services modernes et adaptés à des besoins pluriels, ainsi qu’une palette d’actions culturelles variées et régulières, qui participent pleinement du vivre ensemble, de l’insertion sociale et de la réduction de la fracture numérique.

La conception architecturale de la nouvelle médiathèque sarladaise a été confiée en 2015 au cabinet Coulon. Celle-ci sera implantée en lieu et place de l’ancienne usine Delpeyrat, sur un site partagé avec l’école de musique à vocation intercommunale, et à proximité du cinéma Rex. 

Découvrez ci-dessous le projet en image !

Suivez ici l’évolution du projet et l’avancée des travaux, mois après mois, jusqu’au jour de l’ouverture !

En attendant les nouveaux locaux, les équipes salariées et bénévoles de la Communauté de communes avancent dans la modernisation des outils qui seront les leurs.

Trois jours durant, les 26, 27 et 28 juin 2018, dix personnes se sont ainsi formées à l’utilisation d’un nouveau logiciel de gestion des collections et des prêts de documents. Un changement d’apparence purement technique, qui offre pourtant de nouvelles possibilités aux usagers aussi !

En effet, ce nouveau logiciel permettra à terme de référencer l’ensemble des livres, revues et documents disponibles dans toutes les bibliothèques du réseau intercommunal, de les rendre visibles à distance grâce à un site Internet qui sera développé autour de cette nouvelle base informatique, et surtout permettra de faire circuler ces documents entre toutes les bibliothèques. Si vous êtes abonné à Marquay par exemple, vous pourrez ainsi savoir quelles sont les ressources disponibles à Ste Nathalène ou Sarlat et demander à les faire venir dans la bibliothèque que vous fréquentez le plus. Une vraie nouveauté et un atout certain pour faciliter la consultation et les emprunts de documents !

Etape incontournable avant de pouvoir commencer les travaux de construction du Pôle Culturel et Jeunesse à proprement parler : le confortement de la falaise.
La démolition du bâtiment de l’ancienne usine Delpeyrat a en effet mis à nu la falaise attenante à la parcelle où s’implantera le futur établissement. Toutes les précautions ont été prises pour s’assurer contre d’éventuels risques d’éboulement et, après une expertise par des cabinets de géotechniciens, des travaux de confortement sont en cours tant par le propriétaire du fonds supérieur (la SCI PERIGORD NOIR) que par la Communauté de communes.

Les opérations se déroulent donc en 2 temps : reprise d’un mur de soutènement par le propriétaire du fonds supérieur et confortement par cloutage de la partie basse par la Communauté de communes.
Les travaux de reprise du mur de soutènement sont aujourd’hui largement visibles depuis l’avenue Thiers. Ce mur édifié en pierres de la région, aménagement tant technique qu’esthétique, constituera un des éléments du parvis du futur Pôle Culturel & Jeunesse.
Une fois ces travaux finis, la pose de la première pierre ne saurait tarder !